DAS BÜRGERMEISTER-STROOF-HAUS

Depuis 2009, le Denkmal- und Geschichtsverein présente le monument historique et architectural qu'il a sauvé de la démolition comme la "Maison de l'histoire à Bonn sur la rive droite du Rhin". Il s'agit à la fois d'un musée et d'un centre de rencontres historiques, de recherche et d'éducation.

Illustration : La maison du maire Stroof

Le bâtiment

Après 800 ans de domination du monastère de Vilich sur le Vilicher Ländchen, Napoléon a établi la "municipalité de Vilich" civile en 1808. C'est l'origine de l'actuel arrondissement de Bonn-Beuel. Ce n'est que près d'un siècle plus tard, en 1896, que l'administration a été transférée de Vilich à Beuel. Le premier maire de Vilich fut Leonhard Stroof (1757-1825). Sa résidence, construite vers 1700/1720, est donc également le premier bâtiment administratif municipal de l'actuelle ville de Bonn, sur la rive droite du Rhin.

La Bürgermeister-Stroof-Haus reflète l'état du début du 19ème siècle, du baroque tardif au Biedermeier : colombages du 18ème siècle. Le colombage du 18ème siècle (sous un enduit "urbain" côté rue) avec un toit de poupée en tuile creuse/paille, une cheminée ouverte et un conduit de fumée sur des murs médiévaux en pierre de carrière (mur de l'âtre, puits et voûtes de cave cachées) et un intérieur de style baroque tardif (plafonds en stuc de Cologne, panneaux muraux, peinture) avec un mobilier contemporain transmettent l'atmosphère officielle et résidentielle du premier maire de Vilich/Beuel.

Depuis 2009, le Denkmal- und Geschichtsverein présente le monument historique et architectural qu'il a sauvé de la démolition comme la "Maison de l'histoire à Bonn sur la rive droite du Rhin". Il s'agit à la fois d'un musée et d'un centre de rencontres historiques, de recherche et d'éducation.

La Maison du maire Stroof est ouverte tous les vendredis et dimanches de 15h à 18h, sauf les jours fériés. L'entrée est gratuite.