PROJEKT “BURG LIMPERICH”

Découvrez nos projets autour du château de Limperich.

Illustration : Tour résidentielle de l'ancien château de Limperich

Château de Limperich

Le château de Limperich, situé sur la terrasse sud du Finkenberg, au-dessus d'un ancien bras du Rhin, est aujourd'hui la ruine d'une modeste fortification médiévale. Il se compose d'une tour sur une colline centrale, d'une cave en dessous et d'anciens murs de boucliers et de remparts la flanquant presque de tous les côtés, ainsi que d'imposants murs de protection sur le flanc de la colline. La tour carrée aux murs de 1,50 mètre d'épaisseur, sur une surface de base de 10 mètres sur 7,50, était un bâtiment résidentiel à caractère défensif. Aujourd'hui, il ne reste que le rez-de-chaussée et la cave.

Le complexe du château est attribué au 11e siècle et est donc probablement l'un des plus anciens bâtiments de notre région ; c'est le plus ancien de la région de Bonn, plus ancien que le Godesburg, par exemple.

Les premiers seigneurs connus du château étaient les chevaliers de Drachenfels, puis la famille noble bergère de Nesselrode et la famille marchande de Cologne Foveaux, entre autres.

Le château a probablement été détruit en 1689 pendant la guerre de succession du Palatinat. La maison-tour a perdu ses murs longitudinaux aux étages supérieurs, mais ceux-ci ont été reconstruits (en colombage) ; un toit à deux pans a été ajouté à l'ensemble.

C'est ce qui ressort des photos de R. Roidkin de 1725, qui révèlent également l'ensemble à colombages de la cour du château à proximité immédiate. Comme les étages supérieurs de la maison-tour, ils ont été supprimés au XIXe siècle. Reconstruire la tour est l'objectif (lointain) des défenseurs de l'environnement.

Illustration : Tour résidentielle de l'ancien château de Limperich

Illustration : R. Roidkin, croquis vers 1729. Vue du château (à droite), du Mylendonker Barockhof (dans la vallée) et de Bonn (au fond).

Le complexe du château est doublement classé : L'ensemble est un monument archéologique, la tour résidentielle avec cave et remparts un monument (architectural).

À l'époque de l'exploitation des carrières de basalte (1850 - 1930), le "château" était utilisé comme bureau d'entreprise pour une carrière. À cette fin, un bâtiment séparé a été ajouté à la tour vers 1900, qui n'est bien sûr pas un bâtiment classé.

Depuis 1967, des radioamateurs privés y ont installé leur clubhouse. Cependant, ils sont également propriétaires des éléments historiques du complexe du château. L'ensemble du site est fermé par une solide clôture ; l'accès du public n'est pas possible.

 

Autres liens :